Apéritif dinatoire, première partie : le salé

La veille du réveillon, nous avons reçu des amis pour l’apéritif. Et vu que je n’avais pas envie de cacahuètes et
autres biscuits du commerce (il aurait déjà fallu que j’en ai !). Je me suis donc lancée dans la confection de cet apéritif dinatoire. Au final, c’était bien meilleur et convivial mais beaucoup
plus long à réaliser que de sortir les cacahuètes.

Mais quand les gens apprécient, le travail et le temps passé en cuisine sont récompensés !

projectIcon-copie-44

projectIcon-copie-45

projectIcon-copie-46

Au programme, il y avait  !

– des mini-croissants (eh oui encore eux
!) au saumon
– des mini-croissants au jambon cru
– des mini-croissants au foie gras et confiture de figue
– des madeleines (eh oui encore elles) au tomates séchées et parmesan
– des mini-madeleines au lard et au Comté
– des mini-cakes courgettes/ olives
– des muffins à la truite fumée
– des gougères
– des palmiers aux escargots
– des panacottas de saumon en verrine

Pour les mini-croissants : (en haut à droite sur les deux premières mosaïques)

Vous trouverez la recetteLA ou encore LA
Pour chaque recette, il faut
:
– 1 pâte feuilletée prête à dérouler
– 1 petit pot de fromage ail et fines herbes
– du saumon
– du jambon cru

Pour ceux au foie gras :
– 100g de foie gras
– de la confiture de figues
– du jaune d’oeuf pour la dorure (pour les trois types de croissants)

Déroulez la première pâte feuilletée et étalez dessus le fromage ail et fines herbes. Découpez avec un couteau pointu deux droites perpendiculaires traversant le cercle de pâte. Puis rediviser
chaque camembert en plusieurs autres triangles. Déposez un petit morceaux de saumon sur chaque croissant ou de jambon cru. Roulez chaque croissant en partant de la base la plus large vers la plus
étroite. Déposer les sur une feuille de cuisson posée sur la plaque du four.

Dorez les au jaune d’oeuf et enfournez les à 200° (four préchauffé une dizaine de minutes) pendant 15/ 20 minutes suivant votre four.

Pour ceux au foie gras, le processus est le même. Il suffit de tartiner finement le cercle entier de pâte de foie gras et de déposer un peu de confiture de figues sur chaque croissant. Ensuite on
les roule et on enfourne !

Madeleines aux tomates séchées et au parmesan : (en haut à gauche sur la première mosaïque)
(source : Madeleines , ma petite reine !)

50g de beurre
– 140g de farine
– 2 oeufs
– 4 CS de lait
– 20g de parmesan râpé
– 40g de tomates séchées
– 1/2 sachet de levure chimique
– 2 pincées d’origan
– 1 pincée de poivre

Faire fondre le beurre à feu doux ou au micro-ondes puis laissez le refroidir. Coupez les tomates séchées en petits dés. Tamisez la farine avec la levure chimique. Battre les oeufs avec le lait
puis ajoutez le parmesan, les tomates séchées, le poivre et l’origan.

Ajoutez la farine et la levure tamisée. Fouettez bien puis ajoutez le beurre fondu. Mettre au réfrigérateur le saladier au minimum une heure.

Préchauffez le four à 240° une dizaine de minutes puis enfournez vos plaques de silicone remplies de préparation. Au bout de 4 minutes, baissez la température du four à 200°. Faires cuire 6/8
minutes suivant votre four (beaucoup plus pour le mien !). Démoulez sur une grille et faire refroidir.

Madeleines au lard et au Comté :
(source : Madeleine, ma petite reine)

50g de beurre fondu
– 140g de farine
– 2 oeufs
– 3 CS de lait
– 50g de lardons allumettes
– -1/2 cc de muscade en poudre
– 50g de Comté râpé
– 1/2 sachet de levure chimique

Faire revenir les lardons dans une poêle. Tamisez ensemble la farine et la levure. Dans un saladier, battre les oeufs en omelette puis ajoutez
le lait et la muscade. Mélangez bien et ajoutez en pluie la farine et la levure.

Mélangez à nouveau énergiquement au fouet. Ajoutez le beurre fondu froid puis les lardons et le Comté. Réfrigérez le mélange au minmum une heure.

Préchauffez le four à 240° une dizaine de minutes. Puis enfournez vos plaques de silicones remplies pour 4 minutes. Baisser ensuite la température du four à 200° et poursuivre la cuisson 8 minutes
(plus pour moi !). Démouler sur une grille et laisser refroidir.

Mini cakes courgettes/ olives : (en gros au centre de la deuxième mosaïque)
(inspiré de S. Dudemaine)

– 3 oeufs
– 150g de farine avec levure incorporée ou 150g de farine + 1/2 sachet de levure
– 8 cl d’huile de tournesol
– 13 cl de lait
– 100g de Comté
– 200g de courgettes râpées
– 1 cc d’huile olive
– 20 olives dénoyautées et hâchées

Dans une poêle, versez l’huile, faire chauffer puis faire revenir les courgettes râpées pendant 15 minutes.

Dans un saladier, mélanger les oeufs avec la farine. Incorporez l’huile petit à petit puis le lait préalablement chauffé au MO pendant une minute. Ajoutez le gruyère, salez, poivrez.

Ajoutez les courgettes râpées et les olives hâchées. Versez la pâte dans des mini-moules à cake en silicone. préchauffez le four à 200° pendant 10 minutes et enfournez pour 30 minutes environ.

Muffins à la truite fumée : (à gauche des mini cakes à la courgette)

2 oeufs
– 1 yaourt
– 2 CS de lait
– 250g de farine
– 1/2 sachet de levure chimique
– 8 cl d’huile
– 200g de truite fumée en petits morceaux
– 80g de Comté
– sel et poivre

Fouettez les oeufs avec l’huile, le lait, le yaourt. tamisez ensemble la farine, le sel, la levure. Ajoutez les au mélange précédent puis ajoutez la truite fumée et le fromage râpé. Bien
mélangez.

Répartir la préparation dans des moules à mini-muffins en silicone. Préchauffez le four à 200° pendant une dizaine de minutes puis enfournez les plaques pendant 20/25 minutes.

Les gougères (en bas de la première mosaïque)
La recette est LA !

Palmiers aux escargots : (dernière photo)
(inspiré du magasine de S. Dudemaine)

– 1 pâte feuilletée ronde
– 1 boite d’escargots
– 1 oignon
– des clous de girofle
– 500 ml de vin blanc sec
– 500 ml d’eau
– du thym
– du laurier
– des graines de coriandre
– des baies roses
– 1 boule de mozarella
– de la persillade surgelée (environ 6 CS)
– sel, poivre

La veille de réaliser les palmiers, cuire les escargots au court-bouillon. Dans une sauteuse, versez le vin blanc et l’eau. Coupez l’oignon en deux s’il est gros et piquez y les clous de girofle.
Déposez l’oignon, le thym, le laurier, les graines de coriandre, les baies roses et les escargots égouttés dans la sauteuse. Cuire à feu très doux pendant deux heures et à couvert.

Laisser ensuite refroidir les escargots toute la nuit au frais dans le court bouillon. Le lendemain. Mixer finement les escargots avec la mozarella égouttée. Ajouter la persillade décongelée.
Salez, poivrez.

Déroulez la pâte feuilletée et répartir le mélange en évitant les bords. Roulez le bord droite vers le centre et stoppez une fois arrivé au centre de la pâte. Faire de même avec le bord gauche.
Réfrigérez une heure minimum (ou une demie-heure au congel) que le tout durcisse et pour pouvoir couper des tranches facilement.

Sortir ensuite la pâte et coupez des tranches régulières. Déposez les sur une feuille de cuisson déposée sur la plaque du four. Préchauffez le four à 200° une dizaine de minutes puis enfournez la
plaque environ 20 minutes suivant votre four.

Panacotta de saumon fumé à l’aneth : (en bas à gauche de la deuxième mosaïque)

Vous trouverez la recette LA . J’avoue que
je n’ai pas eu le courage de faire la crème de courgette mais c’est un petit plus avec !

                       Voilà c’est ici que s’achève la série salée, à demain pour le
sucré !!!!

Bonne journée

51 thoughts on “Apéritif dinatoire, première partie : le salé

  1. Le poivre est bon dernier de cette recette, et à juste titre car il est de qualité médiocre comme on peut le trouver dans nos cuisines.

    Et c’est récemment que j’ai découvert le poivre de Kampot.. un poivre exceptionnel que je vous conseillerai d’utiliser noir avec ces escargots pour le régal de vos papilles. Un vrai poivre retrouvé avec du PARFUM et du GOUT!

    Bon appétit!

    Sophie

  2. Beaucoup de travail mais le résultat est là, quel régal autant pour les yeux que pour les papilles!
    Bonne soirée

  3. wouah quel travail…..mais tu as raison quand les gens apprécient c’est tellement plus gratifiant que d’ouvrir un sachet de cacahuetes……
    bizzz

  4. Coucou, on voit que le week-end approche, je garde au chaud tes recettes pour un apéro entr’amis…Bisous.

  5. Ca prend un temps fou pour faire tout ca mais ca en vaut la peine. Tu as choisis un bel assortiment de gourmandises.

  6. Mmmmm, je vois que je ne suis pas la seule à passer des heures en cuisine pour un apéro !!! Que de merveilles !!! Bisous

  7. moi aussi je préfére les apéros dinatoire que les gateaux du commerce.

    Généralement les invités apprécient beaucoup

    Gros kiss

    Félicitation pour tout ces mets

    Blandine

  8. khaaaaaaaaaaa tout met l’eau à la bouche !
    de très bonnes idées que je mets de côté.
    Bisssous

  9. tu as franchement gâtés tes amis maiwenn !!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ils ont du se régaler !!!!
    bisousclic loloche

  10. Super billet mais je craque pour les palmiers escargots (la mozza est atypique..), J’aime bien ta présentation mosaïque, du boulot !

  11. C’est bien vrai que c’est bien meilleurs maison..et un peu de pâte feuilletée et on fait de merveilles… toujours quelque chose à mettre dessus.
    je retiens les madeleines ::))) Bizz+++

  12. J’ai pris une de tes recettes pour mon apéritif du soir du jour de l’An les croissants  Mes convives ont trouvé cela très bons
    Merci à toi
    bisous varois avec du ciel bleu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *