Six conseils de baristas pour faire le meilleur café latte possible

  • Café
  • 5 min read
comment faire un café late

Ayant commandé un café au lait un jour dans un coffee shop, vous avez sans doute déjà vécu cette expérience d’avoir été surpris par le dessin d’une fleur, d’un cygne ou d’un cœur dans votre tasse. Vous avez sûrement été servi par un barista, un vrai professionnel certifié du café.

Pour arriver à un tel résultat, le barista s’est entraîné durant des heures. Cette pratique, qui est devenue un art à part entière, est appelée « latte art ».

Alors, saurez-vous reproduire la même chose chez vous ? Voici quelques conseils de barista que vous devez garder en tête si vous souhaitez réaliser le meilleur café latte possible, chez vous.

Un café latte, c’est avant tout un café

Comme pour toutes choses, il est impossible de réussir un café latte sans la base, c’est-à-dire le café. Plus précisément, il s’agit d’un expresso, un café très corsé finement moulu qui produit une belle crème.

En effet, sans cette crème, on ne peut réussir une bonne latte. Pour un débutant, il est préférable d’avoir une bonne machine à expresso et de bien choisir une bonne capsule avec un très bon goût.

On ne réussit un bon café latte qu’avec une belle mousse de lait

Un café latte est un café mélangé avec du lait. La bonne proportion est de¼ de café pour ¾ de lait. Ce dernier doit être transformé en une mousse bien lisse et onctueuse. Pour avoir une belle mousse de lait, il est conseillé d’utiliser du lait entier qui a encore conservé ces acides gras.

Il est aussi conseillé que le lait soit le plus frais possible. En outre, puisque vous n’êtes pas un professionnel, vous n’avez probablement pas une buse vapeur comme celle que le barista utilise.

Rassurez-vous, il existe un autre moyen de mousser votre lait. Chauffez-le une minute au four à micro-ondes, mettez-le ensuite dans un bocal et refermez celui-ci puis secouez de toutes vos forces pendant vingt à trente secondes.

Maîtrisez le mélange du lait et du café

La partie artistique du café latte repose dans le mélange entre le café et la mousse de lait. La règle est très simple : « Lorsque le pichet est loin du café, le lait se mélange bien au café.

Au contraire, lorsque le bec verseur est tout près du café, la mousse de lait ne fait que se déposer à la surface ». Il faut donc commencer par bien mélanger, puis de rapprocher le pichet au fur et à mesure et commencer à dessiner.

Commencez à apprendre la latte avec un cœur

Le cœur est l’une des figures les plus célèbres et reproduites lors de la création d’un café latte. C’est aussi une figure accessible, même aux débutants.

Elle permet de maîtriser les bases mêmes de cet art puisqu’elle permet de découvrir par soi-même les conséquences directes des mouvements de ses bras.

Pour réaliser un cœur, suivez ces quelques étapes :

  1. Préparez en premier votre expresso et votre lait bien moussé
  2. Commencez par verser le lait dans la tasse avec le pichet assez haut pour que les deux solutions se mélangent bien
  3. Approchez progressivement le pichet jusqu’à ce que le bec ne se trouve plus qu’à environ 1,5 cm de la surface. Vous verrez alors se former une bulle de lait. Secouez légèrement le pichet pour que la bulle s’ouvre tout en laissant apparaître quelques nuances foncées.
  4. Lorsque la tasse est presque remplie, réalisez un trait avec le pichet jusqu’au bord de la tasse avant d’arrêter de verser.

Votre cœur devrait alors être bien visible. Si ce n’est pas le cas, rappelez-vous que, parfois, des heures d’entraînement sont nécessaires avant de bien réussir son café latte.

Apprenez ensuite différentes figures

Le cœur est peut-être l’une des figures les plus faciles à réaliser, mais vous ne devez pas vous en contenter. Habituellement, la tulipe et la rosetta doivent être les suivantes pour un débutant, avant de s’attaquer au cygne.

Si vous souhaitez savoir à quoi ressemblent ces différentes figures, vous pouvez vous documenter sur le web. N’oubliez pas, tout l’art de dessiner le café latte est dans vos poignets. Vous pouvez bouger la tasse de café, le pichet ou les deux en même temps.

Vous pouvez aussi influencer le dessin avec la hauteur du bec par rapport à la surface du café, la quantité de lait versée à la seconde et le mouvement du pichet.

Avec ou sans outils

L’outil en question est un petit stylet qui permet de façonner la mousse de lait déposée à la surface du café à volonté. Habituellement, le même stylet à bout pointu a une petite spatule à son autre extrémité.

Elle permet encore plus de possibilités. La technique qui n’utilise pas d’outils est nommée « free pouring » tandis que celle qui fait appel à un quelconque outil s’appelle « etching ». Effectivement, l’artiste n’est pas obligé de se limiter au stylet comme outil de gravure. Sur ce point, il est libre d’être encore plus inventif.

Pour vous initier au café latte etching, nous vous invitons à commencer par dessiner un trèfle à quatre feuilles. Pour vous donner une petite idée, vous devez commencer par déposer quatre cercles de mousses de lait à la surface, à l’aide d’une cuillère à café, avant de faire intervenir votre stylet.

Ensuite, vous pouvez étendre votre champ d’expérimentation en essayant d’autres figures, cette fois en ajoutant une autre nuance de couleur avec un coulis de chocolat, par exemple.