Quelles différences existe-t-il entre une mijoteuse et un autocuiseur ?

  • Matériel
  • 5 min read
différence mijoteuse autocuiseur

Pour cuisiner comme un chef, il est indispensable de disposer des meilleurs ustensiles de cuisine. La mijoteuse et l’autocuiseur entrent dans la catégorie des appareils électroménagers indispensables dans une cuisine moderne.

Cependant, de nombreuses personnes se demandent encore quelles différences fondamentales existent entre ces deux appareils de cuisson. Si vous vous posez aussi la question pour déterminer lequel serait le plus indiqué à vos besoins, alors cet article vous fournira des compléments d’information sur le sujet.

La conception

Un petit coup d’œil aux caractéristiques techniques suffit à dégager quelques différences majeures en termes de conception. Une mijoteuse présente une conception assez simpliste. En effet, une mijoteuse est faite d’un caisson métallique, d’une cuve généralement en céramique et d’un couvercle en verre.

Ce design minimaliste n’est en rien un frein à sa praticité. Les mijoteuses embarquent un mode de fonctionnement sur 3 modes de cuisson : faible, moyen puis élevé. Il existe aussi dans le commerce, différentes mijoteuses à savoir :

  • les mijoteuses manuelles
  • les mijoteuses programmables
  • les mijoteuses avec sonde (conseillées pour cuire vos viandes)

Concernant l’autocuiseur, il reprend certes une base en inox, une cuve amovible en aluminium et un couvercle avec poignée, mais présente tout de même une conception assez complexe. En effet, ce modèle affiche différents dispositifs qui aident à l’évacuation de la pression.

Les autocuiseurs embarquent ainsi une valve de dépressurisation, une soupape de sécurité, un système d’ouverture et de fermeture et pour les modèles sophistiqués, un écran LCD avec des boutons pour les préréglages. Il faut avouer qu’il n’y a pas plus moderne qu’un autocuiseur dans sa cuisine.

En sommes, l’autocuiseur avec son mode sous pression permettra une cuisson rapide tandis qu’avec la mijoteuse, on prendra davantage le temps avec une cuisson lente idéale pour les petits ragouts du dimanche.

Les aliments à cuire

Attention à ne pas mélanger torchons et serviettes. Une mijoteuse et un autocuiseur ne sont pas conçus pour cuire les mêmes aliments. En effet, une mijoteuse est beaucoup plus pratique pour la cuisson des aliments congelés tels que la viande.

Il faut aussi remarquer que les mijoteuses opèrent une cuisson lente. Pour les jours où vous n’êtes pas pressés, cet appareil peut tout à fait convenir. Vous pouvez également y cuisiner d’autres aliments à cuisson lente.

À l’inverse, les autocuiseurs sont réputés pour leur rapidité de cuisson à température élevée. Vous pourrez y cuisiner vos aliments frais, mais aussi ceux congelés en mode express. Avec un temps de cuisson record, vous n’aurez qu’à patienter une demi-heure environ.

Si vous êtes salarié, vous pourrez aisément cuisiner malgré la fatigue dès votre retour à la maison. Avant tout achat, ne manquez cependant pas de consulter la notice. Certains fabricants listent les aliments conseillés pour chacun de ces équipements.

La sécurité

Cuisiner en toute sécurité ne doit pas être un luxe. À ce titre, il est important de veiller à choisir des équipements qui garantissent un niveau appréciable de sécurité.

Les autocuiseurs ont tendance à créer une psychose chez de nombreuses personnes. Cependant, les derniers modèles des fabricants présentent un niveau de sécurité vraiment convaincant. Vous n’avez donc aucune raison de penser que votre appareil vous explosera à la figure sous l’effet de la vapeur. Il suffit de vérifier avant la cuisson, la soupape de sécurité et la valve de dépressurisation.

La mijoteuse, quant à elle, présente moins de risques, parce que sa cuisson est lente et se fait le plus souvent à basse température. Pour autant, il est primordial de miser sur des marques reconnues. Les mijoteuses de chez Moulinex et Philips sont ainsi réputées pour leur niveau de sécurité élevé.

Le prix

Ces deux appareils présentent aussi des différences en termes de prix. Et quand on ne dispose pas d’un budget illimité, le prix devient alors un critère décisif. Par conséquent, il est à retenir que le prix d’une mijoteuse est assez variable.

En effet, tout dépend du modèle recherché, manuel, programmable ou avec sonde. Les modèles de type programmable sont les plus populaires et présentent de meilleures fonctionnalités. Vous pourrez par exemple modifier le niveau de chauffage. Il va vous falloir débourser environ 30 euros pour une mijoteuse de 2 à 4 personnes, et entre 50 et 60 euros pour une machine d’une capacité prévue pour 4 à 8 personnes.

Les autocuiseurs affichent un prix assez élevé par contre. Cela se comprend aisément au regard des multiples fonctionnalités et du niveau de sécurité élevé. Les modèles d’entrée de gamme affichent un prix de base de 100 euros en moyenne. Les capacités sont assez modestes, mais la fonctionnalité est cependant au rendez-vous.

Vous pouvez toujours faire monter les enchères et viser les machines haut de gamme autour des 200 euros. Vous jouirez ainsi d’un appareil doté d’une grande cuve et d’options séduisantes de préréglages. Maintenant que vous avez les cartes en main, de quel côté penche votre choix ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *