Recette du bibimbap, trésor de la cuisine coréenne

  • Recettes
  • 6 min read
recette de bibimbap

Si vous aimez cuisiner et que vous recherchez de quoi diversifier vos repas, vous pourriez essayer cette recette originale et simple à réaliser qui vous permettra de vous immerger dans la culture coréenne.

Avec son nom qui est déjà un appel au voyage culinaire, le bibimbap saura conquérir toute la famille. On vous explique tout, pour que votre plat soit au niveau d’un cuisinier coréen !

Qu’est-ce que le bibimbap ?

Le bibimbap est un plat traditionnel coréen, qui signifie littéralement « mélange de riz ». Il est très populaire parce qu’il est assez facile à réaliser et est déclinable à volonté. Il est composé de riz, d’une source protéines marinées (viande, poisson ou tofu), de légumes, d’un œuf au plat et d’une sauce.

Pour vous immerger complètement dans l’univers coréen, servez votre bibimbap dans un bol en pierre chaud. Si vous n’en avez pas dans vos placards, un bol classique passé au micro-ondes avant de servir fera l’affaire !

Quels sont les éléments indispensables du bibimbap ?

Vous l’aurez compris, vous êtes libre de choisir vos ingrédients et il n’existe pas de bonne ou mauvaise manière de réaliser un bibimbap, à condition que vous respectiez ces quelques éléments fondateurs du plat.

Vous aurez besoin d’un bol par personne, de riz, d’une protéine marinée de votre choix, de trois à cinq légumes, d’un œuf au plat et d’une sauce, le tout assemblé selon une certaine procédure.

La marinade

Pour réaliser la marinade, vous aurez besoin de 50 grammes de sauce soja, 10 grammes de sucre blanc, 5 grammes d’huile de sésame et 3 gousses d’ail émincées. Placez votre protéine dans cette marinade et conservez le tout au réfrigérateur le temps de finir la préparation.

Les légumes

On considère qu’un bibimbap digne de ce nom est composé de trois à cinq légumes, mais vous pourrez adapter la recette à ce qui se trouve dans votre réfrigérateur ! Coupez vos légumes en fines lamelles et faites-les revenir dans une ou plusieurs poêles bien chaudes avec un peu d’huile.

Champignons, courgettes, épinards, carottes, pousses de soja, haricots verts, etc., tous les mélanges sont possibles, y compris avec des légumes crus comme des bâtonnets de concombre ou du kimchi, c’est-à-dire du chou fermenté mariné.

La sauce

La sauce Gochujang, à base de piment rouge, est la sauce traditionnelle du plat. Vous la trouverez toute prête en magasin asiatique, mais vous pouvez aussi la préparer chez vous.

Pour assaisonner quatre bols de bibimbap, vous aurez besoin de mélanger :

  • 4 cuillères à soupe de pâte de piment Gochujang
  • 1 cuillère à soupe de sauce soja classiqu
  • 2 cuillères à soupe de sucre blanc
  • 2 cuillères à soupe d’huile de sésame
  • 2 cuillères à soupe de vinaigre de riz
  • 2 cuillères à soupe de saké doux japonais
  • et d’une gousse d’ail émincée.

Vous pouvez utiliser d’autres recettes de sauce pour assaisonner votre plat. Nous vous présentons quelques options, plus bas dans cet article.

Le riz

La cuisson du riz est une étape cruciale pour la réussite de votre bibimbap.

Vous pouvez choisir de le cuire à la casserole, selon les instructions indiquées sur le paquet, ou au rice cooker, si vous en avez un. Cet appareil permet d’obtenir une cuisson parfaite et ainsi de sublimer votre plat.

Pour cuire votre riz à la perfection :

  • Rincez votre riz pour le débarrasser de l’amidon et des contaminants qu’il pourrait contenir.
  • Versez une tasse de riz cru dans le bol de votre rice cooker (cuiseur à riz) pour obtenir 250 grammes de riz cuit, environ.
  • Ajoutez une cup et ¼ d’eau pour une cup de riz (le système métrique des cups US est ici très utile).
  • Faites tremper le riz une trentaine de minutes puis lancez votre machine.
  • À la fin de la cuisson, laissez votre riz reposer une quinzaine de minutes.

L’œuf

Sauf si vous réalisez une version vegan du bibimbap, l’œuf est un indispensable. Choisissez-le de préférence bio et frais, puis cuisez-le à la poêle de manière à laisser le jaune presque cru afin qu’il coule et se mélange bien au reste de la préparation à la dégustation.

L’assemblage

Pour que votre plat de riz puisse être appelé bibimbap, il vous faudra assembler vos préparations selon un ordre bien précis :

  • Tapissez d’une couche de riz généreuse le fond de votre bol préchauffé.
  • Ajoutez les légumes, puis votre protéine.
  • Recouvrez le tout de l’œuf au plat et, enfin, déposez une cuillerée de sauce au centre.
  • Saupoudrez le tout de graines de sésame pour une présentation du meilleur effet.

Pour déguster, vous pouvez soit mélanger le tout, soit prendre un peu de chaque ingrédient dans votre cuillère, à chaque bouchée.

Quelles protéines marinées pour votre bibimbap ?

Pour les amateurs de viande

Vous pouvez choisir une pièce de bœuf, de porc ou de poulet, ou même mélanger le porc et le bœuf. L’important est de bien couper votre viande en fines lamelles avant de les plonger dans la marinade, puis de les cuire.

Pour les friands de produits de la mer

Vous pouvez réaliser votre bibimbap avec des filets de poisson cru ou cuit comme du saumon, des œufs de poisson ou encore des crevettes sautées.

Pour les végétariens, végétaliens et vegans

Pour une version végétarienne du bibimbap, faites revenir du tofu mariné pour agrémenter votre riz. Si vous êtes végétalien ou vegan, utilisez aussi du tofu et n’ajoutez pas d’œuf à votre plat.

Quelles sauces alternatives pour votre bibimbap ?

Le bibimbap est déclinable à volonté et les sauces n’échappent pas à la règle. Vous trouverez toutes sortes de sauces pour agrémenter votre plat et vous pouvez même en inventer vous-même, si vous êtes créatif. Nous vous présentons deux alternatives à la sauce traditionnelle, pour varier les plaisirs.

La sauce à la pâte miso coréenne

Relevée sans être trop épicée, la sauce à la pâte miso convient à tous les types de bibimbap, mais notamment aux versions végétariennes. Mélangez 1/2 tasse de pâte miso coréenne, 1/4 de tasse d’eau, 1/4 de tasse d’huile de sésame grillé, 1 cuillère à soupe de miel, 2 cuillères à soupe de graines de sésame grillées et 1 cuillère à soupe d’ail haché.

La sauce soja

Si vous ne raffolez pas des sauces épicées ou que vous avez des enfants, cette sauce est parfaite pour vous. Mélangez 1/2 tasse de sauce soja classique, 4 cuillères à café de sucre, 4 cuillères à café de graines de sésame grillées, 1 cuillère à café d’huile de sésame grillé et une demi-gousse d’ail émincée.

Nous espérons que cette introduction à la cuisine coréenne vous aura donné envie de vous intéresser à cette gastronomie très riche et surprenante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *